Il est impératif de se munir de la carte IGN bleue 1/25000ème correspondant à la randonnée

ou de sa trace GPX (nous vous enverrons la trace GPX sur simple demande par mail) :

les topos sont d'une précision insuffisante pour s'orienter en cas de problème ou d'incertitude !

Copyright © 2018 - Terres Et Pierres d'Azur - Tous droits réservés

Conditions d'utilisationMentions légalesQui sommes-nous ?

Contact : terresetpierresdazur@gmail.com

Retrouvez-nous sur Facebook :

Le pic de Chamatte

900m

6h

13 km

Carte IGN : 3542OT

Niveau : Difficile

Intérêt : Exceptionnel

Aucun point

 d'eau 

Version imprimable

de la rando :

Cette randonnée démarre du petit village de Vergons (à peine plus de 100 habitants).

 

Le pic de Chamatte domine le village de 900m et offre des panoramas exceptionnels où que l'on regarde... 

L'ascension est sportive et réservée aux randonneurs expérimentés : le dénivelé est important et l'absence de marquage sur certaines portions du circuit requiert un très bon sens de l'orientation.

Cette randonnée n'est pas tracée en rouge sur les cartes IGN. Nous sommes donc partis sans savoir quel type de sentiers nous allions trouver.

Nous sommes montés par le chemin que nous vous indiquons et idem pour la redescente sauf qu'au milieu de la descente, nous sommes passés par le refuge et la piste à l'Ouest qui correspondent au tracé que l'on trouve sur internet et qui est bien balisé. Nous avons trouvé cette portion moins belle que celle empruntée à la montée d'où le circuit que nous vous proposons ici...  

Dernier point le chemin tracé sur les cartes qui relie le point d'altitude 1530 à 1650 sous le Chamatte n'existe plus. Nous l'avons cherché à la montée et à la descente mais nous ne l'avons pas trouvé. Il n'est donc pas possible de faire plus court en terme de distance que ce que nous vous proposons.

Si vous vous lancez dans cette ascension, n'hésitez surtout pas à nous contacter par mail ou sur Facebook si vous avez des questions. Nous pourrons aussi vous envoyer le GPX.

L'ascension est sublime de bout en bout et le panorama au sommet juste extraordinaire : on voit l'entaille des gorges du Verdon, le lac de Castillon, les cimes enneigées du Mercantour et l'Ouest des Alpes Maritimes... Un régal à l'état pur !!!

 

En chemin, vous croiserez aussi peut-être comme nous des chamois et au sommet des marmottes. 

Départ : Vergons

Prendre la route qui traverse le village parallèlement à la RN202. Juste avant un gué, tourner à gauche sur une piste qui monte en douceur. A une bifurcation, prendre une piste à droite (la piste initiale continue tout droit mais est marquée d'une croix jaune). La piste devient un sentier et mène à une large piste (cote 1180). La prendre sur la gauche. Après un virage, elle se met à descendre. Le sentier non balisé part discrètement sur la droite (voir photo ci-dessous, ce départ de sentier n'est pas facile à trouver). 20 mètres plus loin, le sentier tourne et à partir de là, il est mieux marqué et facile à deviner. Après de nombreux lacets, on arrive à une bifurcation en T (cote 1520, présence d'un cairn) sur un sentier tout plat. Le prendre à gauche. Le sentier plat rejoint celui qui provient du refuge et mène en montée douce à la crête.

Remonter la crête jusqu'au sommet. Profiter de la vue....

Redescendre jusqu'au premier bosquet d'arbres au bord de la falaise à gauche : le sentier, marqué par des cairns au début, démarre du haut de ce bosquet et part à flanc de montagne. Il est bien balisé. Après plusieurs lacets on atteint 2 panneaux ("pique-nique" "la dindière") : A cet endroit, ne pas prendre le chemin qui descend mais celui qui part à plat. Il ramène au cairn croisé à la montée, cote 1520.

Redescendre par le même sentier qu'à la montée.

Une fois atteint la piste cote 1180, on peut la prendre sur la droite (joli point de vue sur le Chamatte) et finir en tournant à gauche pour rejoindre la piste qui mène à Vergons. Sinon, on peut aussi reprendre strictement le même chemin qu'à la montée.

Balisage : jaune. Sauf entre la piste (cote 1180m) et le chemin plat (cote 1520m) où il n'y a aucun marquage, mais le chemin se suit facilement.

Où dormir ?