Il est impératif de se munir de la carte IGN bleue 1/25000ème correspondant à la randonnée

ou de sa trace GPX (nous vous enverrons la trace GPX sur simple demande par mail) :

les topos sont d'une précision insuffisante pour s'orienter en cas de problème ou d'incertitude !

Copyright © 2018 - Terres Et Pierres d'Azur - Tous droits réservés

Conditions d'utilisationMentions légalesQui sommes-nous ?

Contact : terresetpierresdazur@gmail.com

Retrouvez-nous sur Facebook :

Le fort du pic Charvet

400m

3h

km

Carte IGN : 3641ET

Niveau : Facile

Intérêt : Très Bien

Aucun point

 d'eau 

Version imprimable

de la rando :

Ce circuit démarre du village de Tournefort, situé en balcon au-dessus du confluent des rivières du Var et de la Tinée. Il permet de découvrir deux lieux chargés d'histoire :

- le vieux village de Tournefort situé sur un éperon rocheux juste au-dessus du nouveau village : ses racines remonteraient au XIIème Siècle où il s'y établit une petite cité templière. Il a été fortement endommagé par un tremblement de terre le 23 février 1887 et a été définitivement abandonné au début du XXème Siècle. Ne subsistent que 2 chapelles : la chapelle St Pierre et la chapelle St Antoine. On peut faire le tour de l'éperon rocheux par un sentier à plat particulièrement beau. Au sommet du village se trouve une table d'orientation d'où la vue est magnifique : sur les vallées du Var et de la Tinée mais aussi sur le village de la Tour en Face et sur les sommets enneigés du Mercantour.

- Le fort du pic Charvet : Cet ouvrage militaire a été construit entre 1883 et 1890 afin de protéger la ville de Nice d’une invasion par les vallées du Nord. En temps de guerre, il a été occupé par 350 soldats. Son aspect est étonnant : il n’y a pas de grande façade apparente. Sa partie ouest, la plus vulnérable et par laquelle on entre, est protégée par un fossé.

Le fort a été abandonné juste après la seconde guerre mondiale.

Lorsqu’on s’y promène, il règne une ambiance qui rappelle celle des films d’horreur du type « la colline a des yeux » car à plusieurs endroits, on peut entrer dans les tunnels par de simples portes encore ouvertes. L’intérieur est délabré mais n’a pas été dégradé (par des tags ou autres…) et la visite vaut le détour. N’hésitez pas à monter tout en haut de l’édifice car les points de vue y sont saisissants.

 

Une fois le fort visité, revenez sur vos pas jusqu’au village de Tournefort.

 

ATTENTION ! Ne faites surtout pas l’erreur de vouloir reboucler par le sentier qui descend du fort vers la balise 179 (partie en bleu ci-dessous)… En effet, après une longue descente, il débouche sur une piste que l’on quitte rapidement pour un sentier qui s’est éboulé sur une cinquantaine de mètres. La mairie nous a indiqué que les éboulements y sont réguliers, que ce sentier est interdit et qu’il n’est pas prévu de le réhabiliter à court terme. Nous ne l’avons appris qu’après coup et après une traversée de cette zone dont nous souviendrons longtemps. Cette information mériterait d’être indiquée au niveau du fort…

Départ : Village de Tournefort, parking situé juste en-dessous de la balise 176.

 

A la balise 176, prendre la direction « Vieux Village » en montant par une route goudronnée. La montée est sèche et mène à l’ancien village. Y pénétrer par un sentier sur la gauche qui mène à la chapelle St Antoine. Revenir sur ses pas et prendre un sentier qui mène au sommet du promontoire et où se trouve une table d’orientation d’où la vue est à 360°. Redescendre à la chapelle et contourner l’éperon rocheux par la droite : un superbe sentier en balcon au-dessus de la Tinée mène à l’Eglise St Pierre. Passer devant l’ancien cimetière et descendre au col par un sentier raide. Passer la balise 177 et traverser le col. A la balise 178, prendre le sentier de gauche (qui monte) en direction du Pic Charvet. Le sentier de droite est INTERDIT car dangereux (éboulements, chutes de pierres).

Le sentier mène à la crête et c’est tout naturellement, en longeant la crête, que l’on arrive aux baraquements du fort du pic Charvet. Prendre une piste à plat sur la crête et entrer dans le fort. Le visiter en étant prudent (risques de chute) et passer au sommet profiter de la vue.

Pour le retour, prendre le même chemin qu’à l’aller jusqu’à la balise 177 et choisir le chemin de gauche pour partir à plat vers le nouveau village.

Balisage : jaune, très bien marqué

Où dormir ?