Il est impératif de se munir de la carte IGN bleue 1/25000ème correspondant à la randonnée

ou de sa trace GPX (nous vous enverrons la trace GPX sur simple demande par mail) :

les topos sont d'une précision insuffisante pour s'orienter en cas de problème ou d'incertitude !

Copyright © 2018 - Terres Et Pierres d'Azur - Tous droits réservés

Conditions d'utilisationMentions légalesQui sommes-nous ?

Contact : terresetpierresdazur@gmail.com

Retrouvez-nous sur Facebook :

Le Vallon Obscur

du Donaréo

200m

2h30

km

Carte IGN : 3742OT

Niveau : Moyen

Intérêt : Très Bien

Nombreux points d'eau

Version imprimable

de la rando :

Cette randonnée est très peu connue et pourtant elle mérite vraiment le détour :

On peut se contenter d'un aller-retour au creux du vallon (compter 1h A/R - niveau facile) ou faire le circuit complet que nous décrivons ci-dessous.

Ce circuit est très varié en terme de paysages :

> On démarre par la remontée des entrailles du Vallon Obscur du Donaréo, classé en zone Natura 2000. Le chemin se faufile entre les falaises de poudingue créées par la sédimentation des alluvions du Var (mélange de sable et de galets) pendant des millions d'années et creusées par les eaux de pluie.

Attention : au fond du canyon, on marche souvent dans le lit du ruisseau, cette randonnée est donc à éviter absolument pendant et après des périodes de pluie. Il peut également s'y produire des lâchers d'eau depuis le canal de la Vésubie : avant de l'entreprendre, vérifiez sur le site de la Métropole Nice Côte d'Azur si des lâchers sont prévus le jour de votre rando : vérifier.

> Au bout d'un moment, le chemin devient moins bien tracé et la progression se fait plus difficile (il faut régulièrement grimper sur des blocs)

> Puis l'on passe sous les piles de l'aqueduc du canal de la Vésubie

>Et l'on remonte sur la colline jusqu'à atteindre les rives du canal de la Vésubie (partie très agréable avec de beaux points de vue sur la basse vallée du Var).

Cette randonnée est à faire de préférence pendant une période de sécheresse car vous pourrez passer quelques heures au frais alors que la canicule règne au dehors et surtout le niveau du ruisseau vous permettra de marcher sans trop vous mouiller les pieds.

Vous pourrez alors admirer tranquillement les nombreuses plantes et fougères qui tapissent les falaises, les cascades calcifiées et la roche ... 

Départ : Nécropole de Nice sur la M6202 (commune de Colomars), garez-vous juste avant que la route ne se mette à monter en lacets.

S'engager sur​ une route barrée par une chaine. Une centaine de mètres après, on se trouve devant une sorte de cul-de-sac : repérer des petits escaliers tout au bout avec une marque jaune et s'engager sur le sentier qui démarre juste derrière (très peu bucolique). Rapidement ensuite, on atteint le canyon lui-même.

La première partie est sans difficulté mais une fois les falaises dépassées (au bout d'une bonne 1/2h de marche), le chemin est moins bien marqué (plusieurs traces sont parfois possibles dont certaines qui se perdent) et il faut régulièrement grimper sur des blocs de poudingue pour avancer. Le sentier progresse au creux du vallon jusqu'à atteindre l'aqueduc du canal de la Vésubie.

On passe sous les piles du pont puis le sentier tourne à droite : il remonte efficacement la colline. Attention, à un endroit, le sentier est très exposé : un câble a été mis en place mais il est trop haut pour être attrapé (!!!), il faut donc se sécuriser en s'aidant des grosses racines de la végétation (passage délicat sur 5 mètres à peu près).

Ensuite, le sentier est très agréable et avance dans les pins parasol. On traverse une piste qui descend (ne pas la prendre) puis après une bonne descente, on atteint la rive du canal de la Vésubie que l'on longe sur la droite. Cette partie est magnifique ! On passe sur un premier pont puis juste avant le deuxième, il faut quitter la rive pour prendre un sentier qui descend sur la droite (2 marques jaunes + 1 marque bleue) : ce sentier atteint immédiatement un petit pont puis remonte par un petit escalier sur l'arête d'une colline. Sur cette arête, on croise un sentier bien marqué qui la redescend. A une bifurcation, prendre à gauche. On atteint rapidement après une piste qui descend efficacement en d'étroits lacets vers la Nécropole de Nice. Cette piste ramène au point de départ.

Balisage : jaune très peu marqué

Où dormir ?