Il est impératif de se munir de la carte IGN bleue 1/25000ème correspondant à la randonnée

ou de sa trace GPX (nous vous enverrons la trace GPX sur simple demande par mail) :

les topos sont d'une précision insuffisante pour s'orienter en cas de problème ou d'incertitude !

Copyright © 2018 - Terres Et Pierres d'Azur - Tous droits réservés

Conditions d'utilisationMentions légalesQui sommes-nous ?

Contact : terresetpierresdazur@gmail.com

Retrouvez-nous sur Facebook :

Les eaux tortes du Laverq

700m

6h

14

Carte IGN : 3539ET

Niveau : Difficile 

Intérêt : Exceptionnel 

Nombreux points d'eau

Version imprimable

de la rando :

Cette randonnée est une des plus belles que nous ayons faite !

Bien sûr, il faut d'abord accéder au point de départ par une longue route sinueuse puis une piste en terre (compter 20 bonnes minutes depuis Méolans). Mais dès le départ, on se trouve dans une superbe vallée encaissée bordée de forêts de mélèzes avec en point de mire les barres enneigées de l'Estrop. Une fois le plateau atteint, c'est un univers de haute montagne qui nous accueille avec ses rhododendrons, ses névés et ses sommets déchiquetés. Un régal !

Les "eaux tortes" sont une vaste zone humide formée sur un ancien lac comblé par les sédiments et alimenté par la fonte du glacier de la Blanche. Dans le lac se détachent une multitude de petits ilots de tourbière, similaires à ceux des lacs de Lignin, mais beaucoup plus nombreux.

 

Nous avons classé cette randonnée en niveau "difficile" à cause de 3 gués à franchir : 2 pendant la montée vers le plateau sont impressionnants car pentus et 1 plus classique avant l'arrivée aux eaux tortes.

En repartant, n'hésitez pas à visiter la Maison du Bois à Méolans-Revel : Vous y découvrirez tout l'art du travail du bois (musée, exposition, démonstrations en atelier).

Départ : Garer sa voiture au bout de la piste (barrière), au parking situé près d'1km après l'abbaye de Laverq (20 minutes depuis Méolans)

Continuer sur la piste plein Sud. Après une longue portion plate, elle se met à grimper et après quelques lacets, on atteint une bifurcation : prendre à gauche et passer devant la Maison Forestière de Plan. On s'engage alors dans une longue montée fastidieuse dans les mélèzes avec vers la fin de cette ascension 2 gués délicats à franchir. On passe devant une cascade extraordinaire (voir photos) puis on atteint le plateau qui se révèle d'un coup de manière presque irréelle. Le paysage change alors complètement : le chemin se faufile agréablement parmi les roches et l'on atteint les eaux tortes sans difficulté. Faire le tour du lac en prenant un sentier sur la gauche : ce sentier permet d'avoir une vue surplombante du lac et d'en apprécier toute sa beauté. Reboucler sur le sentier principal. On croise alors une bifurcation : prendre à droite. On entame alors une longue redescente vers le bas de la vallée. Et l'on retrouve la bifurcation de la Maison Forestière de Plan. Le retour se fait sur la piste de l'aller, plein Nord.

Balisage : blanc-rouge (GR) jusqu'à la bifurcation un peu au-dessus de la Maison Forestière puis jaune puis blanc-rouge une fois revenu à la Maison Forestière.

Source : TopoGuides "La vallée de l'Ubaye... A pied" : circuit n.6 : "Les eaux tortes et le Laverq"

Où dormir ?