Rechercher

Comment porter son bébé en randonnée : Echarpe, sling ou porte-bébé ?


Depuis plusieurs années, nous randonnons tous les week-ends sauf lorsque la météo n’est pas bonne. Autant dire en PACA, presque tous les week-ends …

A l’annonce de l’arrivée de notre petit dernier, Jules, nous avons compris que le portage serait un vrai sujet pour continuer cette passion sportive tout en préservant la santé et le bien-être de notre bébé.

Afin d’en savoir plus sur le portage, je me suis inscrite au cours de portage proposé dans le cadre de la préparation à l’accouchement. Au programme, de la théorie sur les multiples bienfaits du portage et de la pratique avec des démonstrations de nouage.

Le portage – version préparation à l’accouchement

Dans ce cours, la question du portage est abordée sous l’angle « poussette ou portage ? »…

Question vite tranchée lorsqu’on est randonneur !

Le portage présente de nombreux avantages par rapport à la poussette :

  • La position du bébé est semblable à celle qu’il avait dans le ventre de sa maman : dos arrondi, genoux surélevés au-dessus des hanches (position en grenouille). Cela protège son squelette encore très fragile et sensible aux chocs de la marche.

  • Le bébé se muscle et se tonifie en compensant chaque mouvement que fait le porteur

  • Il est rassuré par le peau à peau : il sent l’odeur du porteur, se réchauffe et se caline contre lui, il peut le regarder et échanger des sourires lorsqu’il est réveillé

  • Il « participe » aux discussions en entendant tous les échanges qui ont lieu et cela favorise son éveil

Que ce soit pour un transport court (courses, intérieur de la maison…) ou long (rando…), le portage nous a convaincus !

Le portage – version rando : comparaison des 3 grandes familles

Il existe en fait 3 principales méthodes de portage : l’écharpe, le sling et le porte-bébé.

L’écharpe de portage

Il s’agit d’un long bandeau de tissu que l’on noue autour du porteur et qui enrobe le bébé de 3 couches. Cette superposition de couches rassure beaucoup les parents : le bébé n’a aucune chance de « glisser » en dehors de l’écharpe. Il est confortablement installé et bien maintenu, y compris sa tête.

Le sling

Il s’agit d’une version simplifiée de l’écharpe de portage : la présence d’un anneau de fixation permet d’éviter la plupart des étapes de nouage. Le bébé est alors soutenu par une seule couche de tissu.

Bien régler l’ajustement du tissu est donc particulièrement important pour que le bébé soit bien maintenu sans être trop comprimé non plus.

Le porte-bébé physiologique

C’est une sorte de sac-à-dos dans lequel on place le bébé (contre son ventre ou contre son dos). Ce type de porte-bébé permet de placer l’enfant en position physiologique (dos rond, genoux remontés…). Il est étudié pour être adapté aux nourrissons, mais il faut alors ajouter un réhausseur pour assurer son confort.

Nos expériences et nos avis sur chacun…

Nous avons testé et évalué ces 3 méthodes en condition réelle de rando, c’est-à-dire à plusieurs reprises sur des sorties comprises entre 2h / 6 km et 5h / 13km.

L’idée étant d’observer sur la durée le confort pour le bébé et pour le porteur.

Nos avis sont personnels, sachant que nous sommes des novices en nouage et que nous avons quelques douleurs de dos (et donc très sensibles au confort du porteur)… D’autres que nous auront surement des ressentis différents…

Le N°1 : Le porte-bébé physiologique : note 5/5

C’est la solution qui nous a conquis et que nous allons adopter pour toutes nos sorties à venir !

Ce porte-bébé se présente sous la forme d’un sac que l’on peut porter sur le ventre ou sur le dos. On l’enfile, on place le bébé à l’intérieur et l’on règle les bretelles pour que le bébé soit soutenu.

Il convient aux bébés de la naissance jusqu’à 20kg.

Facilité d’installation : 5/5… La mise en place se fait en moins d’une minute, sans aucun nouage.

Confort : 5/5 pour le bébé et pour le porteur.

Impacts sur le dos : 5/5, aucune douleur.

Prix : Compter 125 EUR + 12 EUR pour le pack réhausseur pour les premiers mois

On aime particulièrement :

  • La facilité d’installation et le fait de pouvoir enlever ou ajouter un vêtement sans avoir à refaire de nouage

  • le fait de bien voir le visage du bébé par les ouvertures sur les côtés, ce qui permet de s’assurer facilement que la bouche du bébé est bien dégagée et que sa position est bonne.

  • la possibilité de pouvoir jouer avec ses pieds et ses mains qui dépassent de l’armature

  • la poche qui permet de ranger quelques couches et lingettes… ou sa carte IGN et son topo.

Exemplaire testé : PhysioCarrier Je Porte Mon Bébé avec réhausseur

Le N°2 : L’écharpe de portage : note 4/5

Nous avons également très bien noté l’écharpe de portage. En effet, nous avons beaucoup apprécié l’idée de porter son bébé avec une simple bande de tissu puis à l’usage, nous avons trouvé que le nouage avec ses 3 bandes permet de bien maintenir le bébé sans risque qu’il ne glisse ou ne tombe de l’écharpe (ce qui était une de nos craintes).

L’écharpe est envoyée avec un livret qui explique étape par étape comment effectuer le nouage puis comment placer le bébé. La première mise en place demande de la concentration et une bonne dizaine de minutes. Puis dès la deuxième mise en place, nous n’avons consulté le livret qu’une fois et la mise en place a du nous prendre 5 minutes et ensuite plus besoin de livret et mise en place en 2/3 minutes.

Elle convient aux bébés de la naissance jusqu’à 14kg.

Facilité d’installation : 3/5… La phase de nouage demande un peu de temps et pas mal de concentration, donc une fois l’écharpe en place, on hésite à deux fois avant de l’enlever… Or, en randonnée, il est fréquent que l’on alterne les phases ou l’on a un peu froid (le départ, les descentes…) avec celles où l’on a trop chaud (les montées ou lorsque la journée avance et qu’il fait soleil, …). Dans ces cas-là, nous avons constaté que nous n’avons pas eu le courage d’enlever le bébé, adapter notre habillement et refaire le nouage quitte à avoir durablement trop chaud ou un peu froid…

Confort : 5/5 pour le bébé et pour le porteur. Le tissu est particulièrement doux et voir son bébé si bien enveloppé est un réel plaisir. On se sent très proche et fusionnel.

A noter, le portage en écharpe donne vite chaud au porteur et au bébé. Après une longue marche, les deux transpirent : cette solution est donc très bien adaptée par temps froid mais le confort du porteur et du bébé est à surveiller pour les sorties en été.

Impacts sur le dos : 4/5, au bout de plus d’une heure, de petits inconforts sont apparus liés au fait que le porteur adopte inconsciemment une posture pas totalement naturelle, le ventre un peu en avant, pour être sûr que le bébé est confortable. Cette remarque ne concerne peut-être que nous et n’est peut-être pas généralisable.

Prix : Compter 70 EUR

On aime particulièrement :

  • L’effet « peau à peau ».

  • La douceur du tissu

  • La triple épaisseur de maintien

Exemplaire testé : Echarpe de Portage Je Porte Mon Bébé « L’Originale »

Le N°3 : Le sling : note 1/5

Cette méthode de portage nous a déçus alors qu’en cours de portage dans le cadre de la préparation à l’accouchement, elle nous semblait très convaincante avec sa méthode de fixation rapide et facile grâce à l’anneau…

L’écharpe est envoyée avec un livret qui explique étape par étape comment effectuer le 1er nouage avec l’anneau puis comment placer le bébé et enfin comment ajuster le serrage. La première mise en place est facile et rapide. Puis si l’on ne change pas de porteur, il n’y a pas à défaire le nouage réalisé, juste à resserrer le tissu aux endroits où il est trop lâche pour l’ajuster au mieux au bébé.

Cette écharpe convient aux bébés de la naissance jusqu’à 14kg.

Facilité d’installation : 3/5… La mise en place de l’écharpe est simple, mais une fois le bébé placé à l’intérieur, nous avons trouvé qu’il n’est pas simple d’ajuster le tissu pour que le bébé soit bien entouré et sa tête correctement maintenue.

Confort : 3/5 pour le bébé et pour le porteur :

- Pendant l’ensemble de la marche, nous trouvions la tête de notre bébé insuffisamment maintenue.

- Egalement, au bout d’une demi-heure, le portage dissymétrique a entrainé une douleur au dos du porteur qui ne l’a plus quitté pendant tout le circuit.

Le sling nous semble donc être une écharpe pratique pour des portages très courts, pour aller faire ses courses par exemple ou pour promener son bébé chez soi afin d’avoir les mains libres. Mais pour la randonnée, nous le déconseillons.

Impacts sur le dos : 1/5. Comme expliqué juste au-dessus, le portage dissymétrique entraine des douleurs dorsales lorsque le portage dure.

Prix : Compter 70 EUR

Exemplaire testé : Sling Néobulle

Ces multiples sorties réalisées entre les 2 semaines et les 2 mois ½ de Jules nous ont en tout cas appris que randonner avec son nourrisson est finalement très facile puisque s’il est bien installé, il dort… Passer quelques heures à l’extérieur en pleine nature permet à toute la famille de décompresser et d’oublier un temps le rythme intense dicté jour et nuit par le bébé…

Il faut juste penser à prendre le nécessaire pour lui : quelques couches et lingettes en cas « d’accident », un petit linge pour faire le change, un chapeau et des lunettes s’il fait soleil et de quoi le nourrir s’il n’est pas en allaitement exclusif.

Essayez, vous ne le regretterez pas !

Bonnes randos à vous et à vos bébés !


997 vues

Il est impératif de se munir de la carte IGN bleue 1/25000ème correspondant à la randonnée ou de sa trace GPX  : les topos sont d'une précision insuffisante pour s'orienter en cas de problème ou d'incertitude !

Copyright © 2020 - Terres Et Pierres d'Azur - Tous droits réservés

Conditions d'utilisationMentions légalesQui sommes-nous ?

Contact : terresetpierresdazur@gmail.com

Retrouvez-nous sur Facebook :