Il est impératif de se munir de la carte IGN bleue 1/25000ème correspondant à la randonnée

ou de sa trace GPX (nous vous enverrons la trace GPX sur simple demande par mail) :

les topos sont d'une précision insuffisante pour s'orienter en cas de problème ou d'incertitude !

Copyright © 2018 - Terres Et Pierres d'Azur - Tous droits réservés

Conditions d'utilisationMentions légalesQui sommes-nous ?

Contact : terresetpierresdazur@gmail.com

Retrouvez-nous sur Facebook :

Randonner avec des enfants : Comment les motiver ?

04/11/2015

Votre enfant n'a pas envie de s'inscrire à un club de sport cette année ? Rien ne lui plait ? Et si vous essayiez de l'initier à la randonnée ? 

 

Attention, çà ne sera pas évident non plus !

Les enfants ne sont pas les plus motivés pour partir marcher... Ils préfèrent souvent rester au chaud dans leur chambre, se brancher à leur PC et ont bien du mal à voir l'intérêt de se fatiguer en forêt.

 

Des arguments comme les bienfaits de la randonnée sur la santé ou comme la beauté des paysages qu'ils pourront voir ont peu de prise sur eux.

 

Nous vous livrons ici quelques recettes qui fonctionnent bien jusqu'aux environs de 13 ans, l'age ou votre enfant (ou petit-enfant) saura vous dire qu'il n'en est plus un et que la rando c'est nul.

 

En attendant cette période tendue, voici quelques astuces pour les convaincre :

 

Les pré-requis indispensables :

 

> La progressivité dans la difficulté : Si vous faites une première sortie avec eux et que vous voulez évaluer leur niveau, commencez par des randonnées très faciles (distance courte, faible dénivelé) puis augmentez petit à petit la difficulté au fur et à mesure que vous ferez de nouvelles sorties. Il ne faut pas les dégouter dès le départ en prévoyant un circuit trop dur.

Exemple : le tour de l'ile St Honorat, en face de Cannes (niveau : très facile (1/5), intérêt : exceptionnel (5/5))

 

> L'équipement : Prévoyez tout de sorte qu'ils soient confortables pendant leur randonnée :

- chaussures de randonnée à leur pointure (nous conseillons les chaussures Quechua de Décathlon qui pour un prix raisonnable sont très résistantes) ;

- un manteau

- un chapeau et des lunettes de soleil

- de l'eau

 

Quelques astuces qui aideront à ce qu'ils gardent un bon souvenir de cette sortie et acceptent sans trop discuter de repartir avec vous la prochaine fois :

 

> Le matin de la randonnée :

- laissez-leur le temps de se réveiller doucement et ne les sortez pas du lit pour partir marcher.

- prévoyez un petit déjeuner copieux "du randonneur".

- ne partez pas s'il fait trop froid dehors, attendez que le soleil soit levé et commence à réchauffer l'atmosphère...

- rassurez-les sur le niveau de difficulté de la randonnée à venir ("aussi facile que la dernière fois", "à peine plus longue que la dernière fois", ...)

- montrez-leur des photos de la randonnée qu'ils vont faire pour leur donner envie

 

> Choix de la randonnée :

- évitez les randonnées avec un long trajet en voiture à effectuer avant de démarrer

- préférez une randonnée ayant un but clair facilement identifiable (un lac, un village abandonné, une église, une table d'orientation, des bories....). Ce sera le but qu'ils se fixeront pendant qu'ils marcheront. En plus, cela vous permettra de raconter des histoires sur ce lieu et le valoriser.

D'expérience, les enfants sont peu sensibles aux circuits sans passage fort : une crête avec un panorama les laissera souvent indifférents...

Par contre, ils apprécieront de découvrir des endroits atypiques (ex. les sables rouges des gorges de Daluis) ou de pouvoir observer des oiseaux (ex. réserve de Fondurane dans le Pays de Fayence)...

 

> Pendant la randonnée :

donnez-leur une responsabilité : consulteur d'altimètre, donneur d'heure, lecteur de topo, trouveur de balisage (marques jaunes, cairns, ...) ... et mettez-les à contribution régulièrement. Ils se sentiront investis d'une mission et de votre confiance, ce qui les motivera et transformera la randonnée en jeu.

- s'il y a des balises numérotées sur le parcours, expliquez-leur le circuit sur la carte et indiquez-leur le numéro de la prochaine balise à venir

- faites-leur faire une quête secondaire à la randonnée officielle : cherchez des champignons, photographiez les différents types de fleurs croisées, essayez de trouver des ammonites là où le topo indique qu'il y en a, etc... A vous d'être inventifs !

motivez-les par la gourmandise : mettez dans leur sandwich quelque chose qu'ils adorent et mangent rarement (paté, saucisson, ...), prévoyez des surprises sucrées ou salées qu'ils pourront grignotter en chemin (pistaches, noisettes, chocolat, ...).

adaptez la vitesse en fonction des plus faibles : ne laissez pas trop d'espace entre le groupe des plus lents et des plus rapides. Il n'y a rien de plus démotivant que de ne plus voir la partie du groupe qui est devant !

- faites des pauses régulières et lorsque les retardataires rejoignent le groupe, laissez-les se reposer, reprendre leur souffle, et décider eux-même du moment où vous reprendrez la marche.

- faites une grosse pause déjeuner : par exemple, si vous êtes au bord d'une rivière ou d'un lac, laissez-les jouer et ne repartez que lorsqu'ils commencent à s'ennuyer. Prenez le temps...

- photographiez vos enfants (ou petits-enfants) aux endroits clé (lac, etc...) pour leur faire des souvenirs valorisants de leur carrière de randonneurs.

 

> Après la randonnée :

- félicitez-les et dites-leur combien vous êtes fiers d'eux : qu'ils soient arrivés au bout, qu'ils ne se soient pas plaints, etc...

- accordez-leur un gros plaisir : une crêpe dans le village d'arrivée ou assouplissez les règles d'accès aux consoles / à la télé / à l'ordinateur "car ils l'ont bien mérité"... A vous de trouver ce qui saura les combler !

 

L'essentiel, vous l'aurez compris, est qu'ils retiennent essentiellement le plaisir qu'ils ont eu pendant cette journée et non pas les efforts à fournir.

Ce n'est pas toujours simple, surtout lorsqu'ils grandissent et comprennent vos stratagèmes cousus de fil blanc.

Mais alors, c'est qu'ils auront atteint l'âge où les arguments en faveur de la randonnée qui portent sur les adultes commenceront à les faire réfléchir : disponibilité aux autres, bienfaits sur la santé, qualité des discussions, paysages, ... 

 

Bonnes randos à vous !

 

 

 

Please reload

Articles à la une

Comment porter son bébé en randonnée : Echarpe, sling ou porte-bébé ?

04.04.2018

1/1
Please reload

Articles récents