Il est impératif de se munir de la carte IGN bleue 1/25000ème correspondant à la randonnée

ou de sa trace GPX (nous vous enverrons la trace GPX sur simple demande par mail) :

les topos sont d'une précision insuffisante pour s'orienter en cas de problème ou d'incertitude !

Copyright © 2018 - Terres Et Pierres d'Azur - Tous droits réservés

Conditions d'utilisationMentions légalesQui sommes-nous ?

Contact : terresetpierresdazur@gmail.com

Retrouvez-nous sur Facebook :

Le Cas Goules : Enquête X-files à St-Vallier-de-Thiey

14/11/2016

 

Pour choisir notre randonnée du dimanche, nous avons fait le point des circuits proches et dont les points pittoresques pourraient satisfaire la curiosité de deux adolescents de 13 et 15 ans qui connaissent leur région sur le bout des doigts.

 

Et là, on est tombés sur du swag, du stylé, quoi : une grotte habitée par des goules, dans les environs de St Vallier De Thiey !

 

 

Mais... Keskune goule ?

 

Un vampire femelle assoiffé de sang, qui apparait dans les contes des mille et une nuits dont le nom provient du mot « ogre » en arabe. Elle fréquente les cimetières, se nourrit des cadavres, change de forme et prend parfois celle du mort qu’elle a dévoré, mais elle garde les pieds fourchus quelle que soit sa transformation – on a sa coquetterie –. Elle absorbe aussi les souvenirs de ceux qu’elle mange, d’où le recours aux goules dans les temps anciens pour interroger les morts ou, une fois que celle-ci a pris l’aspect physique d’un amour défunt, pour vivre une dernière fois avec lui. Une goule est aussi une sorte de sirène du désert qui attire les voyageurs pour les dévorer ensuite.

 

Fréquenter des monstres sanguinaires n’est finalement pas plus risqué que le monde ne le sera bientôt avec l’influence grandissante des religions ou l’élection de Trump, nous nous décidons donc à aller explorer cette grotte en famille. Et puis Iliade, notre chienne fidèle, nous protègera….

 

Arrivés sur place, on se contorsionne pour descendre dans la grotte.

 

 

A notre gauche, une grande cavité profonde qui semble aller assez loin :

 

 

A notre droite, une salle moins vaste dans laquelle trônent deux stalagmites.

 

 

Nous nous approchons avec prudence… pas de goule.

Nos ados sont déçus.

Ils se mettent à chasser les Pokemons de la grotte…

 

Quand, presque par hasard, nous trouvons par terre un papier chiffonné tâché de rouge. Ca ressemble à des notes prises par un journaliste…..

 

Voilà ce que nous y lisons :

 

« Interview des habitantes de la grotte proche de l’arche de Ponadieu, le [tâche] 2016 par [tâche] pour Nice Matin

 

Moi : Bonjour mesdames, j’ai entendu dire que vous avez élu domicile ici depuis quelque temps. Pas trop dures, vos conditions de vie ?

 

Habitante 1 : (rires) de vie ??? Non, non, c’est mortel de vivre ici (rires) : de la fraîcheur, de l’eau, des rochers calcaires, de la glaise confortable : on ne se plaint pas.

 

Moi : Je crois déceler à votre accent que vous êtes originaire du Moyen-Orient. Qui êtes-vous ? Des migrantes ? Vous venez de Syrie ? Vous voulez rejoindre l’Angleterre ?

 

Habitante 1 : Vous êtes perspicace. Oui, nous avons beaucoup fréquenté le Levant. On a connu la Syrie. On a traversé la Méditerranée et de mort en mort… euh, de port en port, pardon, on est arrivées ici.

C’est bien ici, c’est calme, c’est paisible. Comme on dit chez nous « faites la Mort, pas la guerre ». L’Angleterre, non, non... On avait, étant jeunes, un correspondant là-bas, Bram Stoker,  on lui racontait notre vie,  et puis avec le temps on s’est perdus de vue. Il a eu un gros succès de librairie, je crois….

 

Moi : Euh oui…. Votre existence troglodytique m’intéresse… J’avais un oncle au village, il me parlait souvent des grottes qui trouent le paysage des alentours. J’ai toujours rêvé d’y vivre quelques jours. Racontez-moi…

 

Habitante 1 : Oh, vous savez, routine est le maître mot… Quand des randonneurs passent, on les appelle pour leur proposer un rafraîchissement. Nombreux sont ceux qui acceptent. Il faut dire que nous les accueillons de notre mieux et que nous avons une personnalité – comment dire – magnétique.

… Peu sont ceux qui repartent avec le sourire.

Votre oncle ? Ah oui, il vous salue d’ailleurs. Je connais votre tante aussi. Elle était passée peu de temps après le début de son veuvage, une histoire de clef de coffre dont l’emplacement n’était connu que de lui. On rend service pour s’intégrer, vous savez…

 

Moi : Votre amie n’est pas bavarde. Vous êtes la seule à répondre à mes questions. On m’a parlé de femmes vampires dans le coin… Une métaphore inventée par des ex-maris trouvant la pension alimentaire trop élevée ?...

 

Habitante 1 : Faites-pas attention à elle, elle fait la goule...

Mon ex-mari, Vlad, n’a pas à se plaindre : j’ai été très correcte. Et s’il n’avait pas voulu rester en Roumanie, on serait encore ensemble.

 

Moi : Syrie, Roumanie… Vous êtes des citoyennes du monde ! Vous partez parfois en vacances ?

 

Habitante 1 : Oui. En Grèce, chez notre amie Circé… On y passe de longues journées à chanter au soleil les pieds dans l’eau. Les marins viennent souvent nous rejoindre (rires).

 

Moi : Je vous propose maintenant de vous poser des questions courtes qui appellent des réponses courtes, pour que les habitants des Alpes Maritimes vous cernent mieux

 

Habitante 1 : Ouh-là, c’est casse-goule comme exercice…

 

Moi : Vous allez voir…. Donnez-moi votre oiseau préféré ?

 

Habitante 1 : L’engoulevent.

 

Moi : Un homme célèbre ?

 

Habitante 1 : Charles de Goule.

 

Moi : Est-ce que vous suivez Danse Avec Les Stars ? Quelle est votre danseuse préférée ?

 

Habitante 1 : La Goulue. Je l’ai bien connue à Montmartre… Vous voulez la voir ?

 

Moi : C’est vieux, çà, non ? ……. Je ne crois pas qu’elle ait été sélectionnée pour le casting de cette année……. non ?

… Maintenant... Votre chanson préférée ?

 

Habitante 1 : Vous allez aimer, c’est plus moderne.  « Fous Ta K-Goule » de Mickaël Youn.

 

Moi : Votre plat préféré ?

 

Habitante 1 : Le ramasseur de farigoule ! Nous sommes chanceuses, il y en a beaucoup par ici.

 

Moi : Ah ? … Euh… Votre ustensile domestique préféré ?

 

Habitante 1 : Un aspirateur, modèle « Suceur 200 » bien sûr !

 

Moi : Tiens, je ne connais pas cette marque…

Dites, j’ai l’impression que je plais à votre camarade. Elle me dévore des yeux….

… Votre film préféré à présent ?