Il est impératif de se munir de la carte IGN bleue 1/25000ème correspondant à la randonnée

ou de sa trace GPX (nous vous enverrons la trace GPX sur simple demande par mail) :

les topos sont d'une précision insuffisante pour s'orienter en cas de problème ou d'incertitude !

Copyright © 2018 - Terres Et Pierres d'Azur - Tous droits réservés

Conditions d'utilisationMentions légalesQui sommes-nous ?

Contact : terresetpierresdazur@gmail.com

Retrouvez-nous sur Facebook :

Les Etangs de Villepey

0m

2h

km

Carte IGN : 3544ET

Niveau : Très Facile

Intérêt : Plutôt Bien

Nombreux points d'eau

Version imprimable

de la rando :

Cette promenade se déroule entre Fréjus et Saint Aygulf, au pied de l'Estérel.

Les étangs de Villepey sont une zone protégée de l'urbanisation dans laquelle vous pourrez observer de nombreux oiseaux y compris des flamants rose. Des panneaux explicatifs vous présentent les espèces d'oiseaux, d'animaux et de plantes que vous croiserez le long du circuit.

 

N'oubliez pas vos jumelles ni votre maillot de bain pour plonger dans la mer une fois la randonnée terminée !

Départ : Le parking sur la droite, juste avant le pont de Saint Aygulf 

Depuis le parking, se diriger vers la route, traverser le pont et descendre sur la plage par les escaliers d'un restaurant.

Longer brièvement la plage et trouver le début du sentier (panneau). Une fois le sentier trouvé, on ne peut plus le perdre : il contourne les étangs au plus près.

Au niveau d'une résidence, on atteint une piste en terre, la suivre sur la droite. La quitter au premier virage et continuer tout droit par un petit sentier qui traverse un champ d'herbes. On atteint la route.

Là, un sentier part sur la droite : le prendre, aller jusqu'au bout. Vous aurez alors, comme nous, surement la chance d'observer des flamants rose. 

Revenir sur vos pas.

Au niveau de la route, prendre le sentier qui la longe et à la fin de celui-ci, reboucler vers le parking de départ en marchant sur la piste cyclable.

Balisage : inexistant, mais on peut difficilement perdre le sentier.

Où dormir ?